• Les chiffres, les chiffres !

    Avignon  Off  2012, c'est 1161 spectacles, 213 lieux,  des spectacles dés 10 h du matin jusqu'à plus de 22h (horaire de début !) plus de 170 cies jeune public (174 en 2011), 750 auteurs contemporains représentés en 2011, 136 cies étrangères en 2011, les comptes pour 2012 sont en route mais s'annoncent en hausse.

    En ce qui concerne Valises, c'est actuellement plus de 40 programmateurs, environ (vers la hausse) 200 spectateurs, plus d'une dizaine de livres vendus, entre 1 à 2 litres de sueur perdue par réprésentations, autant d'eau bue post représentation, 5 ans de moins aprés le fesval et un nombre de mots prononcés par jour 5 fois plus que la moyenne (ce qui, en ce qui me concerne est un gagueure pas toujours facile à assumer, les autres pipasoliens, plus communicants s'en sortent nettement mieux !) 

    Demain rdv pour Christine dans une librairie jeunesse du coeur d'avignon,  afin de présenter le spectale au jeune public lecteur et leur famille, confrontation directe, il y aussi la tentative de rdv avec la journaliste Culture de l'Huma que nous aimerions faire venir, et puis le rdv avec le réalisateur Jean Gabriel  Carasso. Ce cinéaste a effet tourné un documentaire sur les enfants cachés et le présente ce dimanche à l'Utopia du coin. Nous allons tenter de nous immiscer dans le débat rencontre, d'autant que la présence de Boris Cyrulnick est annoncée !

      la planning est toujours bien rempli, il s'élargit, il se diversifie.

    L'ambiance est studieuse, mais des bulles d'air nous sont offertes par les spectacles des camarades environnants. Chacune chacun se libère aprés 18 h pour caraccoler, écouter, applaudir, rugir, s'interroger et ou rire !

    Une impression demeure, celle de jouer pour la première fois Valises , malgré le nombre conséquent de représentations déjà effectuées. Il y à Avignon cette chance de pouvoir jouer tous les jours, chance qui peut être un piège, car la routine rôde; il faut donc se réinventer chaque moment, chaque intention, se lancer des défis de travail, s'attendrir sur des détails,  réapprendre à s'écouter alors que chacun connait les pas et les gestes de l'autre...

      Il faut être attentifs et nouveaux ...Heureusement il y a aussi les retrouvailles avec les copains, les autres cies que l'on croise dans le courant de la saison sans avoir le temps de s'arrêter et boire un café. On dit souvent que le théâtre et les arts du spectacle sont une grande famille, c'est sans doute vrai même si comme dans toutes les familles, il y a les secrets, les rivalités, les sourires en coin, les accolades, les affinités, les désirs, les rapprochements, la vie !

    Allez restons sereins, le weekend s'annonce fervent, un petit coup d'angelot et nous serons bien. Profitons !

    Les chiffres, les chiffres !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :