• Au fait...

    Bien beau d'écrire tous un tas de projets et démarches pour réussir un beau festival mais s'il n'y a pas de personnalité derrière...rien n'existe . Voici donc un petit diaporama de notre équipe Au fait...

     

    Christine...le métre étalon de la cie...c'est elle qui décide, porte, mesure, jauge, évalue, s'embrouille dans les chiffres recommence et de fait trouve un chemin encore plus étonnant...elle est une jeune fille qui a grandit avec et grâce à ses marionnettes. Aujourd'hui C'est une femme qui continue sa croissance. Valises est l'aboutissement d'une recherche personnelle entamée en 2003 avec la création de L'Enfant Sauvage . Christine est un oiseau rare, curieux, jovial, gonflée et aimable...une curiosité (qui d'ordinaire a tendance à sourire, pas comme sur la photo)

    Au fait...

    Didier...geotrouvetout et suis partout. ! incapable de rester inactif, Didier aime les gens, il a besoin de leur cie, de travailler avec eux, curieux, parfois naif,décalé, il parle beaucoup, à tout le monde, il déroute, embarque, provoque, pose des questions que personne n'attend et de fait emmène la cie là où personne n'aurait penser aller. Didier est une gentille machine qui n'a pas fini de se fabriquer des tiroirs. Valises l'a ramené à ses années de pensionnat en tant que fils de bateliers; la lueur de son regard est l'expression juste de son implication dans cette histoire. 

     

    Au fait...

     

    Agnès... l'ombre, elle aime le silence, la solitude, pratique des postures de yoga avant de jouer,  elle râle souvent, ou se tait longuement, elle aime les archives, les livres, les mots écrits, l'absurde, parler à la radio ou faire des interviews,  la scène surtout. Souvent en recul, elle peut foncer  parce que son instinct le lui a soufflé. Valises a été une relecture de son histoire familiale, un pont privilégié vers l'enfance qu'elle a tendance à oublier.

     

    Au fait...

    Jean Pierre, Mr diff, le souffle d'air, le plaisir d'une présence simple, solide, toujours de belle humeur, attentif, altruiste, riche d'histoires de théâtre, son rire sonne comme un rayon de chaleur. Jean Pierre est arrivé après la création de Valises, et pourtant nous avons toujours su qu'il était là...

    Au fait...

    Notes, mélodies, accords, sensations, émotions, Eric est notre compositeur. Il sera aussi en avignon sur un autre spectacle " Ivre d'équilibre" de Pascal Rousseau (Collège de la Salle), et pourtant sa présence est toujours effective et chahuteuse.  Il possède un bateau quil posera sur les rives du Rhône. Il est donc la promesse de promenades salutaires paisibles et étonnantes...comme lui.

     

    Au fait...

    Christo, la voix...Présent en Avignon sur un autre spectacle "le Sas" de Michel Azama, Christo est le théâtre, le personnage, l'interpète, il remet dans le droit chemin du jeu les marionnettistes parfois trop planqués derrière leur objet. Christo est curieux, sympathique, enthousiaste, il aime une scène en particulier dans Valises dont il ne se lasse pas et prête son camion  pour transporter les indispensables vélos !

     

    Et puis Sandra, toute nouvelle, toute émue, mais comédienne, aguerrie en ce qui concerne avignon qu'elle a pratiqué de nombreuses fois, italienne, maligne, c'est elle qui se charge des programmateurs...Et foi de marionnettes, ils vont le prendre le spectacle...

    mamie Gigi, le pitt bull( sans offense m'dame) redoutable en terme de tractage, elle aggripe, parlemente, persuade, amène presque les spectateurs par la main et repart à la charge.

    Danny, fils de, beau jeune homme habile, souple, plus qu'une petite main.

     

    Et puis les amis de passage, les autres cies de notre connaissance, celles que l'on va découvrir, celles et ceux qui vont venir s'assoir et écouter, pleurer ?... avignon va être une belle fête cette année ! 

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :